Esprit de cohésion et de fraternité autour des sinistrés de La Marina

Postée le 14/12/2021

La nuit du 12 au 13 décembre, un feu se déclare à La Marina, une résidence de Montgaillard. Une famille est prise au piège et périt dans les flammes. 200 personnes ont été sinistrées. La résidence est dans un état déplorable. Le prix attractif des loyers avait facilité la vie des familles nombreuses. Mais qu’en est-il de la qualité de vie des habitants de la Marina ? 

La Réunion se mobilise pour aider les victimes qui ont vu leurs logements prendre feu de tout part. Des associations ainsi que des gens de toutes villes sont venus proposer leur aide, ramener des vêtements pour les familles qui ont quitté leur foyer, démunies. 

L’aide sera tellement conséquente que les gymnases où ont été entreposés les cartons de vêtements, d'électroménager, de nourritures, ne sont pas assez grands pour tout contenir. 

Dans le gymnase, des bénévoles font la queue pour prêter main forte. Une habitante, plus loin, se languit de rentrer chez elle. Tantôt résignés, tantôt en colère, ils sont nombreux à vouloir retrouver leur chez-eux.

Comme une vision post-apocalyptique, des lits picots sont entreposés dans le gymnase. On y voit les mères de familles qui viennent à peine de sécher quelques larmes, des fillettes qui jouent sur leurs portables ou aux cartes. 

A l’extérieur du complexe sportif, une équipe tente de redonner le sourire et un semblant de vie normale aux enfants et adolescents présents. Au programme, cours de boxe ou de MMA, match de basket. Les idées pour distraire ces enfants encore traumatisés affluent et se multiplient. 

Autour de ce gymnase, une énergie d’entraide et de solidarité fait frissonner. Les enfants, avec un large sourire, discutent, jouent, se chamaillent... Comme pour oublier ou garder l'espoir de rentrer chez eux.