La mangue José star de la fin d’année

Postée le 23/11/2021

La mangue José, sucrée juteuse, fait saliver les touristes comme les locaux à chaque fin d’année. D’où vient-elle ? Comment est-ce qu'elle se cultive ? On vous explique. 

Péché mignon, la mangue josé fait son apparition aux alentours de 1770 sur l’île. Importées par la Compagnie des Indes et leurs commerces, plusieurs variétés de mangues sont alors dégustées puis plantées. 

Sur l'île il existe 50 variétés différentes de manguiers. 

Pierre Olivier Law Yat est un passioné de la mangue. Il l'a dabord beaucoup étudiée avant de  chercher à transformer la mangue josé en jus de fruits frais. Le trentenaire et chef d'entreprise est à l'origine ingénieur en agroalimentaire et surtout agriculteur. Selon lui,  “la mangue a besoin d’une quantité d’eau très précise”, le fruit pourrait éclater s'il venait à absorber trop d’eau d’un coup. Cest pourquoi l’ouest de l’île est l’une des meilleures régions pour cultiver des manguiers. 

Les forains ne se lassent pas de répéter et  de le clamer : “la mangue José il ne faut pas la louper”. 

Historiquement, la mangue josé est la plus célèbre, la plus plantée sur notre île. Économiquement, elle permet à de nombreux agriculteurs de faire un bon chiffre d’affaires, d’ailleurs son exploitation représente plus de 80% des vergers de l’île.