Zamal Paradise, un premier film 100% péi

Postée le 19/12/2021

Des années après Futur-Crew, DKPIT sort son premier long-métrage : Zamal Paradise. À cette occasion Kenlo Primate, King Tafari et Trash Dicka ont débarqué dans les studios de Kult-Media.

Trash Dicka interprète le rôle de Kevin, Kenlo Primate celui de Kenlo et King Tafari celui de King, trois jeunes au chômage voulant produire leur premier album de rap. Pour cela, ils jouent aux apprentis dealers.

Le message que veut faire passer ce film est celui du paradoxe de notre société et particulièrement celui de La Réunion : la publicité envahit nos vies et nous fait rêver de devenir des stars, mais pour DKPIT,  “on nous dit, ‘va couper des herbes’”. “Une frustration” pour la jeunesse réunionnaise. 

"Ce que nous avons travaillé, ce sont les émotions réelles"

Pour interpréter leurs rôles, les acteurs ont joué la carte de l'authenticité : “Les gars dans le film rient, sont en colère, pleurent… Nous, on pleure vraiment, on est vraiment en colère. Ce que nous avons travaillé, ce sont les émotions réelles. On a essayé de rendre les scènes crédibles. Le jeu d’acteur est ce qu’il y a de capital dans le cinéma.”

Pour King Tafari, le tournage s’est déroulé sans accrocs, notamment grâce à une bonne ambiance de travail : “Sur le film, on n'a pas eu trop de problèmes. Toute l’équipe, tout le monde, on a fait ça tous ensemble, dans l’amour du travail. Même quand on était fatigués, les autres nous poussaient.” Les membres de l’équipe ont tous fait passer le film avant eux, “tout le monde avait compris cette mentalité de tout donner pour l'œuvre, laisser l’ego de côté”, estime Trash Dicka.

"C'est le premier film réunionnais, donc ça marque l’histoire"

La principale raison de voir Zamal Paradise, c’est son aspect historique : "C'est le premier film réunionnais donc ça marque l’histoire, tout simplement”, poursuit l’interprète de Kévin. Avant que King surenchérisse : “Regardez les gars, ça c’est notre film, venez nous donner de la force".